Notre association

Créée en 2006 PIE VERTE BIO 77


Sauvetage des batraciens 2023 : le bilan

Alors que l’action de sauvetage bat son plein par ces temps pluvieux sur les caniveaux de la RD 1036 près de Chaumes-en-Brie, voici le bilan 2023.

Pour le consulter, cliquez ici.

Un grand merci à tous les bénévoles, en particulier Maryline et Christine, qui se relaient en ce moment quotidiennement pour collecter et sauver les amphibiens et les reptiles piégés.

Triton alpestre, Chaumes-en-Brie © PIE VERTE BIO 77


Des bénévoles pour des cages !

La saison 2024 de protection des nichées de busards va bientôt débuté. Nous avons besoin de bénévoles pour construire les cages nécessaires à la protection de ces nichées. Un atelier est organisé le dimanche 10 mars 2023 à 13 h 30 à Chartrettes.
Si vous souhaitez nous aider, veuillez nous l’indiquer par mail à pievertebio77@yahoo.fr ou au 09 79 22 97 13.

N’hésitez pas à nous demander des informations supplémentaires.

À bientôt pour une nouvelle campagne de protection !

Installation d’une cage dans le Gâtinais par nos bénévoles © Joël Savry


Formation sur le sauvetage des amphibiens

PIE VERTE BIO 77 organise le dimanche 10 mars 2023 à 9 h 30 une formation sur le sauvetage des amphibiens piégés dans les caniveaux le long de la RD 1036 près de Chaumes-en-Brie.
Ce sera l’occasion d’en apprendre plus sur ces animaux qui nous entourent (salamandres, tritons, crapauds et grenouilles) et d’œuvrer à leur préservation.
L’inscription est obligatoire au 09 79 22 97 13 ou par mail à pievertebio77@yahoo.fr.

N’hésitez pas à demander des informations aux contacts ci-dessous.


Bilan 2023 de la mission BUSARDS

Et voici le tant attendu bilan de la mission BUSARDS de 2023 !

Le 30 juillet 2023, les busardeux et busardeuses de PIE VERTE BIO 77 se sont réunis pour clôturer la saison 2023 en Seine-et-Marne.

Voici ce que l’on peut retenir de cette saison :

Comme les autres années, les bénévoles ont surveillés 4 secteurs avec assiduité : les plaines du Gâtinais, de la Bassée, du Montois et de la Brie.
Au total 99 nichées, certaines et documentées, ont pu alimenter le suivi national de la manière qui suit :

  • Busards cendrés (Circus pygargus) : 15 nichées (dont 2 dans l’Yonne et 1 dans le Loiret), 47 œufs, 31 poussins, 25 jeunes à l’envol dont 9 hors département (4 avant moisson et 21 après moisson)
  • Busards Saint-Martin (Circus cyaneus) : 82 nichées (dont 3 dans l’Yonne et 1 dans le Loiret), 359 œufs, 239 poussins, 142 jeunes à l’envol dont 6 hors département (66 avant moisson et 76 après moisson) + 14 à l’envol du centre de sauvegarde
  • Busards des roseaux (Circus aeruginosus) : 2 nichées, 4 œufs, 3 poussins, 3 jeunes à l’envol (dont 1 nichée dont les données proviennent de la Réserve Naturelle du Grand-Voyeux)

Soit un total de 99 couples et 184 jeunes à l’envol (170 du site de nidification et 14 du centre de sauvegarde) !

On le répète chaque année, à cause du réchauffement climatique les moissons ont lieu de plus en plus tôt ce qui est un véritable problème pour les busards… Et pour ne rien arranger, suite à la méthanisation qui se développe de plus en plus dans nos plaines, certains champs se font moissonner alors même que les busards viennent tout juste de s’installer !

C’est ce qui s’est passé en début de saison, nous avons constaté les moissons des champs prévus à la méthanisation dès le 5 juin et parmi ces champs : un nid de Busard cendré !

Initialement, c’était le champ d’en face qui devait être moissonné. Mais suite à un changement dont nous n’avons pas été avertis, c’est le champ d’un couple de cendré, bien installé, qui s’est fait moissonner… assénant un sacré coup au moral à toute l’équipe dès le début de saison!
Par la suite, il est fort probable que ce couple ait reniché dans un autre champ pour y faire une ponte de remplacement.

Cette saison, le nombre de nichées prélevées semble impressionnant et il est également dû à l’avancée des dates de moissons car les busards eux, ont gardés le même rythme !
Les champs sont prêts à être moissonnés alors que les busards ne sont encore que sur des œufs… Impossible d’installer une cage de protection sur des œufs, il n’y a donc malheureusement rien d’autre à faire que de les prélever.

Quelques chiffres :

  • La date du premier jeune à l’envol cette saison est le 20 juin.
  • 52 nichées de Busards Saint-Martin ont fait l’objet d’une protection, ce qui a permis de sauver 76 jeunes soit 53,52 % du total des jeunes volants de Busards Saint-Martin.
  • 9 nichées de Busards cendrés ont été protégées, ce qui a permis de sauver 21 jeunes soit 84 % du total des jeunes volants de Busards cendrés!
  • Nous déplorons encore 2 destructions humaines.
  • 15 nichées Busards Saint-Martin (43 œufs et 13 poussins) et 1 nichée de Busards cendrés (3 œufs) ont été emmenées en centres de sauvegarde.
  • Sur les 43 œufs et 13 poussins de Busards Saint-Martin, emmenés en Centres de Soins seulement 14 jeunes sont partis à l’envol et aucun Busard cendré.
  • Le pourcentage de jeunes à l’envol grâce à protection de Busards Saint-Martin en comptabilisant ceux à l’envol du centre de sauvegarde est de 57,69 % (soit 1,90 jeunes à l’envol pour 82 couples).
  • La moyenne des jeunes à l’envol sur les Busards cendrés est en diminution par rapport à l’année dernière (2 jeunes à l’envol pour 15 couples en 2022, cette année 1,67 jeunes à l’envol pour 15 couples).
  • Par contre, nous obtenons en 2023 la meilleure moyenne de jeunes à l’envol par couple nicheur pour les Busards Saint-Martin (1,90). L’année dernière elle était de 1,48.

Nouveautés dans le suivi :
Grâce au financement de la Région Île-de-France, nous avons expérimenté cette saison l’installation de plusieurs clôtures électriques ! Ces premiers essais se sont avérés positifs et l’une des nichées de Busard Saint-Martin concernées a été suivie et documentée grâce à la pause de 2 caméras autour de « l’enclos électrique ». Cet espace de 25 m² non moissonné et protégé semble plus sécurisant pour les juvéniles sortis du nid, considérés comme « volants » mais encore débutants. Cela leur à permis d’acquérir une meilleure endurance pour le vol, en comparaison avec les cages où les jeunes tout juste volants sont des proies faciles pour les prédateurs.

Aussi, cette saison nous avons collaboré avec l’association CPN Réveil Nature pour protéger les nids trouvés dans l’Yonne limite Seine-et-Marne. C’est la 2ème année que cette association participe à la protection des busards et l’équipe de PIE VERTE BIO 77 était heureuse de pouvoir transmettre ses connaissances et confier certains des nids trouvés en limite de Seine-et-Marne dans l’Yonne. Nous continuerons cette collaboration l’année prochaine !

Quelques faits marquants :
Cette année la femelle balisée F37 n’est pas revenue nicher dans nos plaines mais son champ habituel a été utilisé par une autre femelle de Busard Saint-Martin non balisée. Serait-ce sa descendance ? Nous n’en saurons rien mais cela nous amuse de le penser !

Retour sur l’historique de la femelle F37 ici et ici.

Le mâle de Busard cendré (F2), lui, est revenu nicher dans le même secteur que l’année dernière, accompagné d’une nouvelle femelle, non marquée ! La nichée a malheureusement échoué : nous avons survolé un nid vide, le mâle tournant durant plus d’une heure avec une proie, la femelle semblant avoir disparu. Par la suite nous recroiserons F2 se balader lors de nos prospections mais nous n’en saurons pas plus.

Retour sur l’historique du mâle F2 ici.

Nous avons eu la visite d’une nouvelle femelle balisée de Busard Saint-Martin (E0C) dont nous avons protégé les 5 jeunes, tous bien partis à l’envol ! Malheureusement celle-ci est morte 2 à 3 jours après l’envol de ces jeunes, le mâle continuant seul à nourrir les jeunes volants. Nous nous sommes rendus avec les agents de l’OFB au point fixe émis par sa balise, nous avons retrouvé des plumes mordues sûrement par un renard mais malheureusement nous n’avons ni retrouvé le corps de la femelle, ni la balise.

PIE VERTE BIO 77 tient à remercier chaleureusement l’ensemble de son équipe : salariées, stagiaires et bénévoles ! Sans vous, cette action ne pourrait pas avoir lieu. Un grand merci à toutes et à tous pour votre investissement sans failles lors de ces saisons si intenses !

Nous remercions également les centres de soins avec qui nous travaillons : Chevêche 77, Faune Alfort et le Centre de Sauvegarde de la Faune Lorraine (CSFL). Merci d’accueillir et de prendre soin de nos jeunes busards !

Un grand merci également à nos partenaires financiers (Région Île-de-France, DRIEAT, Conseil Départemental, FDVA, Communauté de Communes de Bassée/Montois) pour leur soutien ainsi qu’aux agriculteurs et agricultrices qui ont participé avec nous au sauvetage des busards seine-et-marnais !

À la saison prochaine !

N’oubliez pas de soutenir gratuitement cette action sur Lilo.org !

       

Mâle de cendré F2 ; Femelle cendré apportant une proie dans la cage ; l’enclos électrique ; réunion bilan Busards 2023 © PIE VERTE BIO 77


Séjour en baie de Somme

PIE VERTE BIO 77 vous invite à découvrir ou à redécouvrir la baie de Somme les 2 et 3 mars 2024. Ce séjour fera la part belle à de très belles observations de toutes sortes d’oiseaux : limicoles, laridés, échassiers, rapaces dont peut-être le hibou des marais… Nous irons également rendre visite à la plus grande colonie de phoques en France près du phare du Hourdel.

Il reste encore 3 places pour cette sortie. Le prix de 300 € comprend l’hébergement, les repas, le transport et le matériel d’observation (lonques-vues et jumelles). Le départ est prévu le vendredi 1er mars 2024 à 18 h de Savins ou 19 h de Le Mée-sur-Seine.

Inscrivez-vous rapidement par mail à pievertebio77@yahoo.fr ou par téléphone au 09 79 22 97 13.

Hiboux des marais et Fulmar boréal, baie de Somme © PIE VERTE BIO 77


Sorties sur l’étang du Follet

PIE VERTE BIO 77 vous rappelle que dans le cadre de la Journée mondiale des zones humides elle organise les dimanches 11 et 24 février une sortie sur l’étang du Follet.

Le rendez-vous est donné à 9 h 30 au lieu-dit de Saint-Leu (rue du château à côté de la ferme) de la commune de Cesson.

L’inscription à cette sortie est obligatoire par mail adressé à pievertebio77@yahoo.fr ou par téléphone au 09 79 22 97 13.

Héron cendré, Seine-et-Marne © PIE VERTE BIO 77

Héron cendré, Seine-et-Marne, août 2023 © PIE VERTEBIO 77


Découverte des plans d’eau de la Bassée

N’oubliez pas les sorties organisées par PIE VERTE BIO 77 les 3 et 4 février de 9 heures à 13 heures à l’occasion de la Journée mondiale des zones humides. Ces deux animations seront l’occasion de découvrir les plans d’eau de la Bassée aux alentours de Bray-sur-Seine. Elles sont gratuites pour nos adhérents. Nous vous donnons donc rendez-vous sur la place de l’église à Savins à 9 heures. La réservation est obligatoire au 09 79 22 97 13.

Prévoir une tenue de terrain adaptée aux conditions météo.

Garrot à œil d’or, Seine-et-Marne © PIE VERTE BIO 77

 

 


La photothèque reprend du service !

Certains de nos adhérents nous ont fait remarquer que la photothèque était peu alimentée. C’est l’occasion pour PIE VERTE BIO 77 d’inviter ses adhérents et bénévoles à partager leurs photos prises lors leurs sorties. Pour enrichir notre photothèque c’est facile ! Envoyez vos clichés, sans excéder le format 1280 x 800 pixels, à l’adresse suivante : pievertebio77@orange.fr.

Bonnes photos !

Découvrez la photothèque en cliquant ici.